Jean-Christophe Cambadélis : « La stratégie d'Emmanuel Macron c'est d'être le bouclier institutionnel face à Marine Le Pen, tandis qu'elle est le glaive du peuple contre les institutions »

CNEWS 8.2K Views
  • 117
  • 13
  • 160

Generating Download Links...

Jean-Christophe Cambadélis : « La stratégie d'Emmanuel Macron c'est d'être le bouclier institutionnel face à Marine Le Pen, tandis qu'elle est le glaive...

Posted 6 months ago in Politics

Manuel Bigorgne 6 months ago

Vous les socailistes,
Vous avez aussi fait le jeux de la carte r.n (anciennement f.n)
Avec votre outil politique ,
s.o.s racisme
Donc Mr Cambadélis,
Faites silence avec ce sujet.

Jean-Pierre Moulié 6 months ago

Cambadelis et ses copains comme coquins, socialos ont participé à couler la France.

Christine Soult 6 months ago

Quand les fossoyeurs de la France s’expriment

Farouch Man 6 months ago

Leur stratégie c est tout simplement qu ils ont tellement les chiasses qu ils vont devoir faire la queue non pas aux urnes mais au chiottes... 🧐👉😜🥕🥕💉💉🐽💥

Lucien de Stefanis 6 months ago

Et toi et ton parti socialiste vous avez été le glaive contre la France

Nady Gtdx 6 months ago

Cet individu pt gaucho rate continu à exister en critiquant et salissant notre famille politique

Stéphane Paix 6 months ago

Tu peux faire la chanson c'est toi le le Ps qui ont mis le pays à la ruine

Dany Juin 6 months ago

Macron n'aime pas la France, et méprise les français, il a un projet : détruire ce pays par tous les moyens, il est aux ordres de l'Etat Profond, secte sataniste, qui gouverne le monde = démon. Cet été il va encore prendre des décisions lamentables pour la population (retraite, chômage). Il termine de ruiner ce pays que d'autres ont, depuis des décennies, commencé, et continué ce travail de sape. Pays du tiers monde en devenir.

Bernard Cales 6 months ago

Cambadelis !!! Quel guignol..si il avait été bon un jour ça se saurait...il roulerait pour lui même ce loser

Nomel Garcia 6 months ago

Qu'attend donc ce beau donneur de leçon de langue de bois pour défendre ses idées en se présentant à l'élection, plutôt que de rester confortablement installé dans sa position d'observateur !